Très fort en moi,

depuis que j'ai vu les lieux où elles vivent,

un très fort sentiment d'attachement à ce que cela me rappelle

du style de vie d'origine des Compagnons de St François.

 

Voir cela disparaître serait un appauvrissement

dans les recherches de l'Eglise, pour aujourd'hui,

pour les jeunes

et pour les lendemains.

Ayant appris

les grâces que détient Myriam,

on verra sa possibilité

d'être partout servante et compétente.

Jésus a dit :

"Père,

je veux

que soient avec moi ceux que tu m'as donnés".

 

Que nul ne pense

qu'une initiative venant de Dieu

a coutume de prendre racine,

et fructifier pour le Royaume,

sans traverser des chemins de croix.

 

ABBE PIERRE in "à chacun et chacune de celles et de ceux qui
cherchent la volonté de Dieu dans les familles communautaires de
saint Jodard et Mars", le 8 juillet 2005