Les mots peuvent tuer

Pape François

de l'Angélus du 16 février 2014 :

Jésus nous rappelle aussi que les paroles peuvent tuer. Quand on dit d'une personne qu'elle a une langue de serpent, qu'est-ce que cela signifie? Que ses paroles tuent! C'est pourquoi, il ne s'agit pas seulement d'attenter à la vie du prochain, mais même de déverser sur lui le poison de la colère et le toucher par la calomnie. Juste mal parler de lui. Nous en arrivons aux commérages: les commérages aussi peuvent tuer parce qu'ils tuent la réputation des personnes. Les commérages sont si mauvais! Au début, cela peut sembler amusant...mais à la fin cela nous remplit le cœur d'amertume, et nous empoisonne nous aussi. A dire vrai, je suis convaincu que si chacun de nous s'engageait à ne plus faire de commérages, il en deviendrait saint !"