Aujourd’hui

 

Représentée par ses petites-nièces Marie-Hélène Gaillard, Colette Foulon et son arrière petit-neveu, le P. Olivier Foulon. — Mardi 6 octobre 2020 — Communiqué de presse.

La parution prochaine d’un livre qui conteste l’honnêteté de notre tante, la Vénérable Marthe Robin (1902-1981), cofondatrice des Foyers de Charité, annoncé comme un « séisme », nous contraint d’apporter les précisions suivantes. Elle est morte depuis bientôt quarante ans. Ceux qui en parlent actuellement, dont C. de Meester, et qui la font écrire et se mouvoir ne l’ont pas connue.

Le doute porte sur trois points principaux : elle aurait caché sa mobilité, utilisé plusieurs écritures pour ses cahiers, et simulé ses passions. L’Église, qui a mené l’enquête de façon très approfondie, a déjà répondu à ces objections en la déclarant Vénérable en 2014.

Pour notre part, nous affirmons qu’elle était paralysée et qu’elle ne pouvait pas bouger ses bras. Elle était incapable de s’enlever une mouche du visage. Sa nièce Marthe Brosse, qui faisait sa toilette, peut encore attester que son corps n’était plus qu’un squelette extrêmement douloureux. Elle témoigne qu’elle n’a jamais été trouvée hors de son lit sauf le jour de sa mort, ce qui n’a pas pu être expliqué jusqu’à présent et ne le sera sans doute jamais. Nous déplorons que seule la piste de sa mobilité, soi-disant récupérée alors qu’elle était mourante, ait été envisagée.

L’accusation de plagiat tombe d’elle-même parce que Marthe n’écrivait pas pour être publiée. Elle n’a plus écrit que très difficilement à partir de 1929 et a cessé progressivement de le faire. Elle a alors dicté son courrier à des bénévoles qui ont aussi noté ce qu’elle exprimait durant ses extases. Les graphologues ont identifié 13 ou 14 scripteurs différents, à l’écriture scolaire de l’époque, peut-être parce qu’ils avaient eu le même instituteur. L’hypothèse de de Meester d’identifier Marthe avec un scripteur inconnu demande encore à être prouvée.

Marthe jouissait d’une santé mentale parfaite et manifestait à tous une attention affectueuse. Elle ne parlait pas d’elle et ne se mettait jamais en avant. Les experts psychologues affirment qu’elle ne présentait aucun des signes psychologiques d’une simulatrice, d’une faussaire ou d’une fraudeuse. Aucun ne met en doute son intégrité morale et sa sincérité.

De Meester fonde sa thèse sur la prétendue illégitimité de sa naissance qui relève de rumeurs tardives dont la source a été identifiée. Personne n’a vu Marthe manger, boire ou se mouvoir après 1929. Il prétend avoir mené une enquête approfondie mais il ne nous a jamais rencontrés. Théologien de métier, il n’avait pas de qualifications en graphologie, philologie, psychologie ou médecine. Il s’est prévalu seul contre de vrais experts qualifiés en ces matières.

Marthe a vécu pauvrement, comme les faits le prouvent. Sa famille a toujours veillé à ne retirer aucun profit de sa notoriété.  Nous sommes choqués de la voir diffamée par la recherche du sensationel.

Nous sommes ouverts à tout nouvel élément factuel et vérifiable, surtout de la part d’experts reconnus dans leur domaine. Nous espérons que le public ne se laissera pas tromper par la publication de ce seul rapport d’expertise sur l’ensemble des 17000 pages de son dossier.

Marthe Robin était une personne bonne, simple, fine et délicate, que des personnes de toutes conditions ont aimé rencontrer. Elle s’est beaucoup occupée des prisonniers et des personnes dans le besoin. Nous sommes convaincus que sa vie continuera d’inspirer beaucoup à faire le bien.


 

Fatima

 

13 mai

 

1917                          2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Soeurs Mariales nous invitent à recevoir ce message de foi de leur petite Mère Myriam

face au fléau mondial du coronavirus.

 

 

 

 

Vincent lambert est en train d'être mis à mort par déshydratation et sédation terminale.

Prions !

 

 

 

 

Ce 29 janvier 2019, la Cour suprême du Pakistant a rejeté la demande en révision du procès d'Asia Bibi. Son acquittement est donc définitif.

Après 8 ans de prison, Asia Bibi est libre.

Prions pour qu'elle et sa famille puissent vivre en sureté.

 

 

 

 

Dans l'attente de la communication de la décision de la Cour suprême du Pakistan : prions, prions, prions !

 

 

 

 

Coeur Sacré de Jésus

 

 

 

 

« Je te prie, Seigneur Jésus, de m’accorder la liberté.

Toi qui es ressuscité d’entre les morts, toi qui es le Seigneur ressuscité, permets que ta fille Asia ressuscite aussi avec toi.

Brise mes chaînes, fais que mon cœur puisse se libérer et monte au delà de ces barreaux, et accompagne mon âme pour qu’elle soit proche de ceux qui me sont chers, et qu’elle reste toujours près de toi.

Ne m’abandonne pas au jour de la détresse, ne me prive pas de ta présence.

Toi qui as souffert la torture et la croix, soulage ma souffrance.

Garde-moi près de toi Seigneur Jésus.

En ce jour de ta résurrection, Jésus, je veux te prier pour mes ennemis, pour ceux qui m’ont fait du mal.

Je te prie pour eux et je te prie de leur pardonner pour le mal qu’ils m’ont fait.

Je te demande, Seigneur, de supprimer tous les obstacles afin que je puisse obtenir le bienfait de la liberté. Je te demande de me protéger et de protéger ma famille.

J’adresse un appel particulier au Saint-Père François pour qu’il se souvienne de moi dans ses prières ».

 

in Riposte catholique, 20 avril 2017

 

 

 

 

...pour Asia Bibi

dont l'ultime recours sera examiné ce 22 juillet.

...pour Vincent Lambert

sur la vie de qui les médecins diront leur décision ce 23 juillet.

 

 

 

 

En prière, toujours, avec Marie et le Coeur Sacré de Jésus !

 

Marie Pentecote

 

Neuvaine pour Vincent Lambert jusqu'au 5 juin.

 

 

 

 

Des Messes continuent à être offertes

chez les Soeurs Mariales

 pour notre frère Vincent LAMBERT

en union de prière avec tous ceux qui prient pour la Vie.

Notre prière continuelle l'accompagne ainsi que ses proches.

 

 

 

 

 Messe

pour notre soeur chrétienne, Asia Bibi,

ce samedi 14 février 2015

à la demande et avec les Soeurs Mariales.

Continuons de prier pour elle

en persévérant fidèlement

avec Marie !

 

 

 

 

La prière continue pour Vincent Lambert

A l'issue de l'audience de ce matin, le Conseil d'Etat a déclaré qu'il rendra sa décision sur la vie ou la mort de Vincent Lambert demain à 16h00.

Les Soeurs Mariales continuent la prière ininterrompue

pour Vincent et ses proches

ainsi que pour ceux qui prennent la grave décision

de statuer sur sa vie ou sur sa mort.

Demain, vendredi matin à 8h00,

le Saint Sacrifice de la Messe sera offert

à cette intention.

 

 

 

 

Triduum de prière pour Vincent Lambert

chez les Soeurs Mariales

à la chapelle :

Adoration du Saint Sacrement

du lundi 10 février à 12h00 au jeudi 14 février à 12h00

sauf pendant le temps de la Messe

A l'oratoire,

mardi, 11 février, Fête de Notre Dame de Lourdes

et Journée Mondiale des Malades,

rosaire médité ;

Mercredi, 12 février, à 15h00, heure de la Miséricorde,

consécration de la France au Sacré Coeur ;

Jeudi 12 février à 9h00 (heure d'ouverture de l'audience),

acte de consécration au Coeur Douloureux et Immaculé de Marie.

Nous sommes en union avec tous ceux qui,

de par le monde, défendent la Vie,

en particulier celle des plus fragiles, des plus vulnérables,

des plus petits d'entre nous.

"Ce que vous avez fait à l'un des plus petits des miens,

c'est à moi que vous l'avez fait".

 

 

 

Messes pour Vincent Lambert

Les Soeurs Mariales ont à coeur de soutenir les combats menés pour la Vie. Cela fait partie intégrante, depuis le début, de leur charisme de proximité avec les plus petits et les plus pauvres.

A leur manière, toute mariale, elles ont activement et profondément participé à la campagne "Tous en prière", en mars puis en mai 2013, en organisant des veillées de prière dans leurs monastères, au cours desquelles elles ont consacré la France au Coeur de Jésus et au Coeur de Marie.

Depuis plusieurs mois, elles font partie de la grande mobilisation "Prière pour la Vie".

Aujourd'hui, leur sollicitude va vers notre frère Vincent Lambert dont la vie est en danger.

Elles veulent assurer de leur soutien et de leur prière les parents de Vincent Lambert, ses proches et tous ceux qui luttent pour sa vie.

De manière concrète, elles ont demandé que des Messes soient dites chaque jour à cette intention jusqu'au jour où le Conseil d'Etat se réunira pour assumer la redoutable responsabilité de statuer sur la vie ou sur la mort de notre frère Vincent.

Pour ceux qui désirent s'unir d'intention à ces Messes, nous en donnons les horaires :

lundi 10 février : 17h00

mardi 11 février : 07h30

mercredi 12 février : 18h00

jeudi 13 février : 07h00

Que Marie, Mère de tous les hommes, prie avec nous pour que ceux à qui il échoit de décider de la vie ou de la mort d'un homme innocent et sans défense, prononcent une sentence en conformité avec la Loi de Dieu.

Comme ils voudraient l'avoir fait à l'heure de leur propre mort.